LXRV AIRBUS AVION DAFFAIRES SUPERSONIQUE AERION AS2
D'après les informations communiquées par ses concepteurs américains, le trimoteur AS2 sera deux fois plus rapide qu'un appareil commercial, capable de voler à des vitesses comprises entre Mach 1,4 et Mach 1,6. Sa conception lui permet d'atteindre le mur du son et d'éviter que son bang soit perçu au sol. Son rayon d'action de 4750 nm lui permettra de relier directement Londres à Seattle ou San Francisco à Tokyo avec une douzaine de passagers à son bord. (© Aerion Corporation 2014)

Airbus parie sur l’avion d’affaires supersonique Aerion AS2

RENO (ÉTATS-UNIS), 22 SEPTEMBRE 2014, LXRV – Des ingénieurs de la division défense et espace du groupe Airbus vont collaborer avec ceux de Aerion Corporation « sur les technologies du futur associées aux vols à haute performance » indique un communiqué de presse diffusé lundi 22 septembre depuis le Nevada. Basé à Reno, ce nouveau partenaire américain de l’avionneur européen travaille sur le projet d’un appareil supersonique depuis la date de sa création, en 2002, un an seulement avant l’arrêt définitif du programme des vols en Concorde après 27 années d’exploitation. Le patron et principal actionnaire d’Aerion Corp., le milliardaire texan Robert M. Bass, se réjouit : « Cette collaboration va permettre de faire avancer le développement et la commercialisation de notre avion d’affaires supersonique Aerion AS2. Il s’agit d’un pas important qui nous aidera à atteindre notre objectif de certification d’un premier vol supersonique en 2021. Inutile de dire que nous sommes ravis des ressources que va apporter Airbus au programme ». De son côté, Aerion partagera ses connaissances ainsi que sa technologie propriétaire, exclusive, en matière de design et de performances aérodynamiques acquises depuis une douzaine d’années, notamment avec la Nasa. Selon le planning de développement, un premier vol d’essai est planifié pour 2019.

Dans notre article publié fin juillet intitulé « La prochaine frontière des business-jets sera celle de la vitesse », le consultant aérien américain Rolland Vincent, qui a justement travaillé sur cette question de la réintroduction des vols supersoniques commerciaux pour le compte de Aerion Corporation, nous confirmait que l’intérêt pour les business-jets supersoniques (SSBJ) s’est renforcé « substantiellement au fil des dix dernières années » et que « la demande est désormais bien réelle aujourd’hui ». Il nous confie aujourd’hui : « Notre étude du marché mondial a confirmé le haut degré d’attente de la part de tous les clients potentiels, des milliardaires privés aux chefs d’État, en passant par les multinationales et les opérateurs de flotte. Le premier constructeur ou consortium qui rendra possible les vols supersoniques dans le cadre  des défis posés par un tel mode de transport (nuisances sonores, émissions de CO2, survol de zones habitées…) remportera la mise ».

Aerion estime le marché des jets supersoniques pour la période des vingt prochaines années à 10% du marché global de l’aviation d’affaires subsonique, soit 60 milliards de dollars ou 600 appareils vendus au prix unitaire de 100 millions de dollars.

Luxe Revue



Commenter cet article

(requis)

(requis)

Un commentaire pour “Airbus parie sur l’avion d’affaires supersonique Aerion AS2”