LXRV PHOTO MEGA YACHT RIVA 50M 68M 100M
Vue d'architecte de la première unité de 50m en projet. La ligne des futurs méga-yachts Riva se distinguera par des équipements et aménagements uniques, conçus sur mesure pour répondre à chaque demande spécifique des armateurs. Le style décrit comme épuré et novateur respectera l'Adn de la marque, promettent les designers de Officina Italiana Design (OID) qui travaillent chaque fois en collaboration étroite avec les équipes du groupe Ferretti. (© Riva / Ferretti Group 2014)

Bientôt des méga-yachts Riva

MONACO, MARDI 30 SEPTEMBRE 2014, LXRV – La marque italienne de bateaux de luxe Riva fondée en 1842, rendue mondialement célèbre dans les années 1960 grâce à ses vedettes en acajou faisant accoster l’aristocratie et la jet-set aux pontons les plus huppés de la Méditerranée, et dont la gamme comprend aussi aujourd’hui des yachts de 27 à 122 pieds en fibre de verre ou aluminium léger, se lance sur le marché de la grande plaisance avec une nouvelle ligne entièrement personnalisable d’unités acier de 50m, 68m et 100m. La naissance des méga-yachts Riva a été rendue officielle vendredi 26 septembre en clôture du Monaco Yacht Show (MYS) depuis le lounge « Riva Aquarama » du yacht club.

LXRV PHOTO SUPER YACHT RIVA 50M« Dans les années 1960 et 1970, Carlo Riva voyait déjà grand. Il avait lancé la construction des fameuses séries “Caravelle” et “Atlantique” avec les chantiers néerlandais Northern European, avant de donner naissance à une série de six bateaux moteurs “Marco Polo” de plus de 20m et deux unités “Vespucci” de 90 et 100 pieds dans le cadre d’un partenariat historique entre Carlo Riva Yacht Division et Costruzioni e Riparazioni Navali (CRN). Sa vision devient réalité aujourd’hui » a expliqué Alberto Galassi, patron du groupe Ferretti qui a racheté Riva en 2000. L’enseigne rassemble d’autres chantiers prestigieux, à commencer par celui qui porte son nom, mais aussi Pershing, Itama, Bertram, Mochi Craft et CRN. En 2012, le groupe est lui-même passé sous contrôle du conglomérat chinois étatique Shandong Heavy Industry (SHIG-Weichai) présidé par Tan Xuguang.

Selon les statistiques moyennes du secteur de la grande plaisance, contenues dans le dernier rapport annuel diffusé par la revue spécialisée « The Superyacht », les armateurs des pays émergents pourront représenter jusqu’à 30% des nouvelles commandes de cette industrie qui enregistre actuellement une nouvelle dynamique. Une forte demande est attendue en matière de personnalisation des projets qui concernent surtout des bateaux de 45m à 80m. La flotte mondiale, qui a presque triplé en vingt ans, va enregistrer la naissance de son 5000e super-yacht fin 2014. Le nouveau né a toutes les chances d’être un motor-yacht de 30m à 50m construit en Italie.

Riva a présenté il y a trois mois à Monaco la première unité de sa nouvelle gamme Mythos conçue en aluminium léger, qui représente aussi son plus grand yacht jamais construit, d’une longueur de 122 pieds (37m). Sur un tel navire de 35 tonnes, les travaux de peinture représentent environ 15000 heures de travail, 10000 heures pour ceux de menuiserie et 8000 heures pour les câblages électriques. L’armateur du premier Mythos est Brésilien.

Le chantier lancera aussi avant la fin de l’année le premier exemplaire de son nouveau modèle « Riva Florida » de 88 pieds (26,70m) conçu comme l’héritier du Riva Bahamas mis à l’eau dans les années 1990. Le cockpit bénéficie d’une innovation brevetée : un hard top amovible.

Les futurs Riva de 50m à 100m seront produits aux chantiers CRN basés à Ancona, spécialisés dans les super et méga-yachts de 131 à 295 pieds (40 à 90m). L’entreprise qui a donné naissance aux bateaux les plus glamours de la scène nautique mondiale se dit « totalement prête à marquer de son empreinte le marché des géants des mers ».

Luxe Revue



Commenter cet article

(requis)

(requis)