LXRV PHOTO HOTEL BACCARAT NEW YORK LUXE PALACE
Vue de l'entrée du premier palace classé 5 étoiles dédié à la manufacture de cristallerie et décoré par le cabinet parisien Gilles & Boissier. Le Baccarat Hotel New York déploie ses fastes sur 12 niveaux où s’étagent lobby, salons, cocktail-bar, terrasse, restaurant, spa et 114 chambres et suites à partir de 899 $. (© SH Group 2015)

Le nouveau monde hôtelier de Baccarat

NEW YORK, 14 AVRIL 2015, LXRV – Le Baccarat Hotel & Residences New York, qui a ouvert au mois de mars dans le centre de Manhattan, symbolise « la réinvention du grand style français du XVIIIe siècle » selon le scénario écrit par ses architectes intérieurs parisiens, Dorothée Boissier et Patrick Gilles. Comme son nom l’indique, le lieu est entièrement dédié à la manufacture de cristallerie née en Lorraine il y a un peu plus de 250 ans, en 1764 exactement, par la volonté du roi Louis XV. L’enseigne avait déjà franchi l’Atlantique pour ouvrir sa première boutique à New York en 1948.

Située 20 West 53rd Street, face au Museum of Modern Art (MoMA), la première licence hôtelière Baccarat se déploie jusqu’au douzième niveau d’une tour de verre de 50 étages. À l’extérieur, le nom est calligraphié sans tapage, discrètement, presque confidentiellement.

LXRV PHOTO VERRES HARCOURT HOTEL BACCARAT NEW YORK LUXE PALACEÀ l’intérieur, un mur composé de 1.530 verres Harcourt n°2, rétro-éclairés et couchés façon cave à vin, accueille le visiteur qui pénètre vers un hall décoré de lustres monumentaux en cristal maison. Les ascenseurs mènent à l’étage de réception.

LXRV PHOTO BAR HOTEL BACCARAT NEW YORK LUXE PALACEGrand et petit salons, B-Bar… L’ensemble décoratif a été voulu comme celui d’un hôtel très particulier, « à la fois somptueux, soyeux, intime, surprenant et pétillant. Au platine, au marbre, au verre et au cristal, s’ajoutent et se superposent en pleine luxuriance, miroirs champagne, soie religieusement surplissée, boiseries brossées ou fumées et plafonds argentés de mica » expliquent les architectes. Pour ce projet, ils ont sollicité en tout une douzaine de créateurs.

LXRV PHOTOS BACCARAT HOTEL NEW YORK LUXE PALACEDans les étages, les corridors sont cossus et feutrés, les lumières dosées et les boiseries blanches. L’accès à chacune des 114 chambres et suites se cristallise par des stèles sous cloche, chacune offrant à voir, revu-corrigé par des artistes contemporains, un de ces verres Harcourt aux six facettes, haut symbole de l’art de vivre à la française et du génie de la main. L’icône de verre trouve sa place dans les mini-bars et les salles de bain. Pour commander des flûtes, il suffit d’appuyer sur la touche du téléphone marquée champagne.

Au rez-de-chaussée, l’art de la table s’exprime dans le cadre d’une brasserie parisienne revisitée par Stephen Sills. La carte du restaurant français baptisé « Chevalier » est supervisée par l’ancien chef étoilé de Cru, Shea Galante.

Une piscine intérieure de 15 mètres et un centre de remise en forme Spa de La Mer ont aussi été intégrés aux prestations 24 heures sur 24 de la tour qui compte par ailleurs soixante résidences privées réparties entre le 18e et 49e étage.

« Baccarat a créé des produits exquis pour les personnalités les plus exigeantes du monde, et notamment les rois, reines, tsars, cheikhs, émirs et sultans, grands financiers contemporains, designers et stars du rock. L’ouverture de l’hôtel traduit une nouvelle évolution pour cette marque emblématique d’un certain style de vie et sens de l’hospitalité » commente le président du conseil d’administration, Barry Sternlicht, qui préside également Starwood Capital Group devenu actionnaire majoritaire de la manufacture en 2005.

Le nouveau patron américain avait annoncé la diversification de la marque dans l’hôtellerie dès 2007 avec un premier développement programmé pour 2010 à Hawaï. D’autres implantations étaient alors évoquées, aux Caraïbes, en Europe et en Extrême-Orient. Aujourd’hui, d’autres nouveaux mondes prometteurs sont visés tels que Dubaï ou le Qatar, mais l’Asie semble plus que jamais d’actualité depuis que l’hôtel new-yorkais a été vendu, avant même son ouverture et pour un montant record, à une compagnie d’assurances chinoise. En attendant l’annonce d’un projet sur notre vieux continent, la prochaine inauguration est prévue à Rabat au Maroc, en 2016.

Exauçant les vœux de Barry Sternlicht, la licence hôtelière de Baccarat brille enfin dans cette constellation si particulière de l’hospitalité haute couture ayant pour nom Armani, Bulgari, LVMH ou encore Versace. Pour la manufacture de Meurthe-et-Moselle, l’opération est un coup de génie, source de nouveaux profits.

Luxe Revue



Commenter cet article

(requis)

(requis)