Photo Sante D’Orazio : Kate Moss On Lounge Chair I, Glen Cove, NY, 1995. Chromogenic Print (118.1 x 177.8cm.). Estimation : 20000 à 30000 livres (23000 à 35000 euros) © Christie’s Images Limited 2013

Kate Moss muse aux enchères

LONDRES, 16 JUILLET 2013, LXRV – « Kate Moss – The Collection, est un événement très particulier qui aura lieu cet automne à Londres chez Christie’s » prévient le directeur de la photographie de la maison de ventes, Philippe Garner, qui ajoute : « ce sera la présentation unique des travaux emblématiques ayant su capturer avec force toute l’essence du style et du glamour contemporain dont la plus grande icône moderne reste Kate Moss ». Sélectionnées par Gert Elfering, les œuvres représentant la top-model britannique depuis ses débuts en 1992, sont signées de grands noms de la photographie comme Annie Liebovitz, Mary McCartney, Craig McDean, Irving Penn, Mario Sorrenti, Juergen Teller, Sam Taylor-Wood, Mario Testino, Ellen von Unwerth, Bruce Weber… Certains de ces artistes ont accepté de revisiter leurs créations dans des formats hors-normes, parfois dans des proportions murales. Plusieurs créations utilisant des supports originaux sont également présentées : un hologramme « She’s Light, 2013 » de Chris Levine estimé entre 100000 et 150000 livres (115000 à 173000 euros), une tapisserie Jacquard « Kate, 2007 » de plus de 2 mètres de haut de Chuck Close estimée entre 60000 et 80000 livres, une photo de la muse dans un carcan de bronze à paillettes d’Allen Jones (estimation entre 20000 et 30000 livres), un collage de Sir Peter Blake, une sculpture en or 18ct de Nick Knight… Le catalogue complet de la vente, programmée le 25 septembre, sera mis en ligne sans doute au début du même mois sur le site internet de Christie’s.

Dans un article consacré à l’une des dernières campagnes publicitaires de Kate Moss, notre rédaction rappelait que ses photos ou peintures « au naturel » ont pour habitude de s’échanger dans les salles pour des montants dépassant régulièrement la barre des cent mille dollars. Les sculptures de Marc Quinn, la représentant dans des positions de yoga, atteignent toutes des sommets fonction des matériaux utilisés. Sa statue de « la brindille » en or massif dix-huit carats, pesant cinquante kilos et intitulée « Siren », a été estimée à plus de deux millions de livres. Mais c’est une œuvre du peintre Lucian Freud la représentant nue et enceinte qui détient le record : 3,9 millions de livres.

Dans le classement Forbes des cent célébrités les plus influentes de la planète, l’iconique Miss Moss, âgée de 39 ans aujourd’hui, apparaît à la 94e place, créditée de revenus annuels de l’ordre de neuf millions de dollars. Pour le site Models.com, elle est toujours une « Money Machine ».

Luxe Revue



Commenter cet article

(requis)

(requis)