Comme dans un tableau hyperréaliste de David Hockney. (© PZ Cussons Beauty / St. Tropez 2013)

Kate Moss pose pour St. Tropez

LONDRES, 9 MAI 2013, LXRV – « Depuis le temps qu’elle est proche de notre marque, Kate Moss incarne l’approche naturellement glamour des auto-bronzants St. Tropez ». Ainsi parle Michelle Feeney, patronne de PZ Cussons Beauty, propriétaire de cette ligne de cosmétiques, qui a choisi le jour de l’Ascension pour dévoiler la nouvelle campagne publicitaire mondiale censée faire décoller ses ventes. Dans l’un des deux visuels, la top-model britannique « iconique » est mise en scène nue et de profil au bord d’une piscine.

Les photos ou peintures de Kate Moss « au naturel » signés Chuck Close, Irving Penn, Albert Watson ou encore Banksy, ont pour habitude de s’échanger dans les salles de vente pour des montants dépassant régulièrement la barre des cent mille dollars. Les sculptures de Marc Quinn, la représentant dans des positions de yoga, atteignent toutes des sommets fonction des matériaux utilisés. Sa statue de « la brindille » en or massif dix-huit carats, pesant cinquante kilos et intitulée « Siren », a été estimée à plus de deux millions de livres. Mais c’est une œuvre du peintre Lucian Freud la représentant nue et enceinte qui détient le record : 3,9 millions de livres.

Dans le classement Forbes des cent célébrités les plus influentes de la planète, Kate Moss, âgée de 39 ans aujourd’hui, apparaît à la 94e place, créditée de revenus annuels de l’ordre de neuf millions de dollars.

Luxe Revue

 



Commenter cet article

(requis)

(requis)