LXRV PHOTO SUPER-CAR MCLAREN 650 S SPIDER VOITURE LUXE MARCHE SUPERCARS
Photo d'une McLaren 650S Spider. Le constructeur britannique vise l'objectif de 4.000 ventes par an à partir de 2015. À cette date, l'entreprise comptera plus de 70 revendeurs dans plus de 30 pays dans le monde avec une forte présence en Asie et au Moyen-Orient où se trouve son actionnaire principal, Mumtalakat, le fonds souverain du royaume de Bahreïn. (© Copyright McLaren Automotive Limited 2014)

Le marché des supercars dépasse toutes les prévisions

WOKING (ROYAUME-UNI), 13 JUIN 2014, LXRV – Le fabricant britannique de supercars McLaren, qui reconnaît œuvrer dans « un marché global extrêmement compétitif », a annoncé début juin, pour la première fois depuis son entrée en production il y a trois ans, des bénéfices de 4,5 millions de livres sterling (5,6 millions €) avant impôt pour son exercice 2013. Le résultat d’exploitation est de 12,4 millions £ (15,5 millions €) pour un chiffre d’affaires en hausse de 7 % par rapport à 2012 à 285,4 millions £ (357 millions €). L’an dernier, l’entreprise a livré 1.359 voitures 12C et 36 modèles P1. La nouvelle 650S présenté au mois de février en première mondiale au 84ème salon international automobile de Genève a déjà reçu un millier de commandes. Commentaire officiel du patron, Ron Dennis : « McLaren Automotive a dépassé toutes les prévisions. »

Le constructeur indépendant, qui a promis de lancer une nouvelle voiture ou version chaque année, présentera avant fin 2015 un sportive biplace à moteur central baptisée « P13 » positionnée « dans une gamme de prix plus avantageux, ce qui lui permettra de devenir plus abordable ». À ce stade, le prix moyen d’une McLaren est de 255.000 €.

À l’autre extrémité, une série limitée de la McLaren P1 « version course » d’une puissance de 1.000 ch, sera également proposée en exclusivité aux clients qui ont commandé l’une des 375 unités « version route » de ce modèle hautement technologique. Elle sera baptisée « McLaren P1 GTR » en hommage au modèle vainqueur des 24 Heures du Mans il y a 20 ans et sera proposée au prix de 1,98 millions £ (2,4 millions €).

Avec ces lancements, « la production annuelle totale de McLaren Automotive augmentera jusqu’à atteindre environ 4.000 unités par an » indique l’entreprise qui n’a pas l’intention de diversifier sa production dans le segment du SUV ou 4×4 ultra-luxueux et ultra-sportif comme Bentley et peut-être Lamborghini.

D’après les chiffres que nous a communiqués le cabinet américain IHS spécialisé dans l’information économique, McLaren franchira effectivement la barre des 4.000 voitures vendues en 2022. Depuis le début du siècle, les constructeurs de supercars ont vu leurs ventes bondir de +333 %, atteignant le nombre record de 25.781 en 2013 contre 5.948 en 2000. IHS prévoit une hausse collective globale de +66 % pour la prochaine décennie concernant les marques Aston Martin, Bentley, Bugatti, Ferrari, Lamborghini, Maybach, McLaren et Rolls-Royce, soit 42.669 ventes en 2023.

Sur cette même période, le nombre de multimillionnaires disposant d’un patrimoine d’au moins trente millions de dollars et de milliardaires aura augmenté respectivement de 28% et 38% sur la planète, d’après les prévisions de l’institut WealthInsight.

Luxe Revue



Commenter cet article

(requis)

(requis)