Peninsula Paris : un projet top secret !
Le « Lobby Terrace », ouvert sur l'avenue Kléber avec sa terrasse extérieure. Tout comme l'autre espace « Lobby The Peninsula », il conduit aux services du petit-déjeuner, déjeuner, goûter, dîner, ainsi que des collations. Les aménagements intérieurs ont été confiés à Henry Leung de l'agence hong-kongaise Chhada Siembieda & Associates Ltd. (© The Hong-Kong and Shanghai Hotels, Limited - HSH / Peninsula Paris 2014)

L’hôtel palace Peninsula Paris se dévoile

PARIS, 26 MARS 2014, LXRV – Il ouvrira ses portes le 1er août au 19, avenue Kléber dans le XVIe arrondissement, à quelques pas de l’Arc de Triomphe et des Champs-Elysées : le Peninsula Paris, futur nouveau palace de la capitale dont le projet a été annoncé en janvier 2009. Le chantier presque classé top secret de 200 chambres dont 45 suites ultra luxe, dotées de technologie numérique interactive, se dévoile un peu aujourd’hui, la première fois depuis le début des travaux démarrés en octobre 2010.

Tonalités de gris et de crèmes, haute brillance des laques et des marbres, collection d’œuvres d’art et de mobiliers de designer, volumes impressionnants de tous ses aménagements, y compris ceux de la piscine et du spa situés au premier sous-sol sur plus de 1800 m²… Le Peninsula Paris aura donc pris son temps, mais les premières informations qui filtrent confirment que le groupe hôtelier en charge de son exploitation, The Hong-Kong and Shanghai Hotels Limited (HSH), est bien décidé à réinventer le concept de palace parisien dans ce lieu centenaire de style beaux-arts, chargé d’histoire, ancien Hôtel Majestic devenu siège temporaire de l’Unesco après la libération, puis centre international de conférences du ministère des Affaires étrangères. « Les chambres les plus personnalisées au monde » promet le communiqué reçu par la rédaction de Luxe Revue.

Une fiche d’«informations sur le complexe » nous en dit encore un peu plus sur l’aménagement des sept niveaux de superstructure et trois niveaux de sous-sols, mais surtout sur les points de rendez-vous qui accueilleront le visiteur.

Ainsi, le restaurant chinois « Lili Chinese », donnant sur la terrasse sud, compte 92 places et comprend une salle principale, deux pièces privées de chacune 12 places, et une « Table du Chef » de 8 places avec vue sur les pianos et sur le comptoir de thés. Il sert une cuisine cantonaise et régionale.

Sur le toit, le restaurant, lounge-bar et terrasse « L’Oiseau blanc » sert une cuisine française et contemporaine. Cinq suites exclusives se trouvent à ce niveau, dotées de jardin terrasse.

On apprend aussi qu’il est possible de se faire servir un verre au bord de la piscine ou de déguster un cigare dans le fumoir privé de 8 places.

Le Room service est bien sûr ouvert 24 heures sur 24, 7 jours par semaine avec les cartes des restaurants disponibles en service continu en journée.

Ceux qui arriveront en voiture au Peninsula Paris seront accueillis avenue des Portugais par l’un des modèles phare de la flotte Rolls-Royce qui a fait la réputation de la chaîne hôtelière partout dans le monde, une Phantom II de 1934. Dans le hall, le visiteur remarquera aussitôt le lustre Lasvit et sa cascade de feuilles en cristal, ainsi que les œuvres d’art spécialement conçues pour l’établissement. L’hospitalité « Made in Peninsula » élèvera le marché hôtelier parisien « à un nouveau rang de distinction » estime sa direction.

Luxe Revue



Commenter cet article

(requis)

(requis)