Pour célébrer cette année 2014 placée en Chine sous le signe du cheval, Piaget n'a pas hésité a sublimer le thème céleste en créant une pièce unique de haute joaillerie « Limelight ». Cette montre manchette à secret en or blanc 18 carats est sertie de 423 diamants taille brillant (environ 9,7 carats), de 417 diamants taille baguette (environ 30,9 carats), de 2 diamants taille poire (environ 0,5 carat) et d'un diamant taille marquise (environ 0,1 carat). (© Piaget 2013)

L’invitation à voyager des maîtres d’art Piaget

PLAN-LES-OUATES, 12 DÉCEMBRE 2013, LXRV – Piaget dévoile une collection de trente-deux modèles horlogers et seize pièces de joaillerie baptisée « A Mythical Journey » inspirée par la route de la soie et celle des épices qui fait appel au génie de tous ses maîtres d’art. Dans sa manufacture aux portes de Genève se côtoient en effet une quarantaine de métiers qui complètent l’activité de la production de mouvements de La Côte-aux-Fées. Dans le cadre de cette série d’éditions limitées, l’imagination des designers et la technicité minutieuse des experts en gravure, guillochage, sertissage, broderie sur soie au fil d’or ou encore marqueterie de pierres précieuses, a été fortement sollicitée. Le résultat est créatif, audacieux, merveilleux.

En prélude aux pièces sur la Chine et les Indes, la maison suisse présente deux modèles Emperador Coussin dont le cadran comprend une carte géographique réalisée en émail miniature rehaussé par une gravure à la main. Elle est ornée d’une rose des vents et accueille une phase de lune à 6 heures qui occupe généreusement l’espace. Quand elles sont serties, la lunette accentue le volume hypnotique de la forme coussin et la couronne apporte la juste note de sophistication.

Les autres cadrans d’inspiration chinoise mettent en scène une pagode située dans la région du Yunnan, près de la montagne du dragon de jade, ou des symboles puissants de la flore et de la faune : le feuillage de pin, qui est un arbre particulièrement aimé pour son caractère noble associé à la vitalité ; la fleur de prunus tendre et fragile, espèce rare qui symbolise le printemps, métaphore du renouveau et de la jeunesse ; la grue, patriarche des animaux ailés, monture des immortels, incarnant traditionnellement la longévité et la sagesse ; et le cheval de Ferghana, gracieux et fougueux, dont les capacités de vitesse et d’endurance sont légendaires.

« Sur le modèle Altiplano, la technique de l’émail dit cloisonné magnifie la fougue du cheval cabré. L’animal tout entier est empli de la vitalité du yang » souligne la manufacture.

Les animaux choisis pour illustrer le pays continent, l’Inde, sont l’éléphant et le paon. Le premier est la représentation du dieu Ganesh, capable de lever tous les obstacles, universel, synonyme de commencement et de fin, de bienveillance et de prospérité. Le second jouit d’un statut particulier, ancien joyau des jardins des maharajas, symbole de beauté et de dignité, aujourd’hui animal national du pays. Krishna mit le paon à l’honneur en parant sa coiffe de ses plumes.

Quant au décor d’architecture indienne, il reproduit un temple d’inspiration moghole, ancien palais du Maharadja Jagat Singh II, devenu hôtel merveilleux aux murs de marbre blanc, le Lake Palace, situé sur une petite île du lac Pichola à Udaipur où la dynastie régnante se disait descendante de l’astre de feu.

Une collection empreinte de sérénité, récit d’un périple entre rêve et une certaine réalité, qui laisse des étoiles, parfois des diamants, dans les yeux admiratifs.

Luxe Revue



Commenter cet article

(requis)

(requis)

Un commentaire pour “L’invitation à voyager des maîtres d’art Piaget”