LXRV PHOTO TABLEAU PICASSO LES FEMMES ALGER VERSION O VENTES CHRISTIES 2015
Le maître espagnol a peint une série de quinze versions, désignées des lettres A à O, de son hommage à l’œuvre orientaliste du Français Delacroix qui le fascinait. L'ensemble avait été acheté par Victor et Sally Ganz en 1956 pour un montant de 212.500 $. Estimée 12 M$ en 1997, la version O avait été vendue par Christie's 31,9 M$. Elle sera sans doute adjugée plus de 140 M$ lors de la vacation new-yorkaise du 11 mai 2015. (© Estate of Pablo Picasso / Artists Rights Society (ARS), New York / Christie's 2015)

Histoire d’O : Picasso, Les femmes d’Alger et le marché de l’art

NEW YORK, 27 MARS 2015, LXRV – Lundi 11 mai 2015 sera une nouvelle date record pour le marché de l’art, quand le tableau « Les femmes d’Alger (Version O) », signé Picasso, sera frappé par la maison de vente aux enchères Christie’s, sans doute au-delà de la valeur estimée « aux alentours de 140 millions de dollars ». Ce Picasso décrit comme « iconique » par le patron de Christie’s monde, Jussi Pylkkanen, dépassera certainement l’enchère historique atteinte le 12 novembre 2013 par le tryptique Three Studies of Lucian Freud de Francis Bacon, également vendu par Christie’s New York : 127 millions de dollars, 142,4 M$ avec les frais.

L’événement aura pour cadre la vente de printemps intitulée « Looking Forward to the Past ». L’œuvre du maître espagnol réinvente la toile du même nom (Femmes d’Alger dans leur appartement) exécutée au 19e siècle par le Français Eugène Delacroix. « Elle est l’aboutissement d’un projet herculéen démarré après la mort de Matisse, ami et rival de Picasso. Il réalisa près d’une centaine d’études sur papier et quatorze autres peintures avant de livrer celle-ci, jouant sur le cubisme et la perspective, les couleurs violentes. Il s’agit d’une brillante synthèse de ses obsessions, l’un de ses plus grands chefs-d’œuvre avec Les demoiselles d’Avignon et Guernica, incontestablement la pièce la plus importante encore aux mains d’un collectionneur privé », s’enthousiasme Olivier Camu, vice-président supervisant le département impressionniste et moderne.

D’après le dernier rapport ArtPrice sur le marché de l’art en 2014, New York représente la place mondiale la plus haut de gamme des ventes aux enchères, concentrant également 95 % des recettes aux États-Unis. Dans ce pays, l’activité a enregistré l’an dernier une progression annuelle de +21 %.

Avec 37,2 % du produit des ventes aux enchères publiques, soit 5,66 Mrds $, la Chine reste le leader mondial sur le marché de l’art, devant les États-Unis (32,1 %, 4,88 Mrds $), le Royaume-Uni (18,9 %, 2,87 Mrds $), la France (3,3 %, 496 M$), l’Allemagne (1,4 %, 219 M$), la Suisse (1 %, 146 M$) et l’Italie (0,8 % 123 M$).

Le marché français a chuté de -10 % en 2014 alors que les affaires ont progressé spectaculairement au Royaume-Uni : +35 %.

Au niveau de la planète, le résultat des enchères publiques a atteint l’an dernier un nouveau record historique de 15,2 Mrds $ en progression de +26 % (12,05 Mrds $) par rapport à 2013. « Un résultat époustouflant, en progression de plus de 300 % en une décennie. Cette croissance repose en grande partie sur celle du marché chinois, porté par son économie, ainsi que sur l’intensification du segment haut de gamme en Occident » expliquent Thierry Ehrmann et Wan Jie, respectivement présidents fondateurs d’Artprice.com et d’Artron.Net.

Selon ArtPrice, le maître du pop-art Andy Warhol est toujours le grand gagnant des ventes aux enchères, totalisant un nouveau montant record de 569 M$, devant Pablo Picasso (375 M$), Francis Bacon (270 M$), Gerhard Richter (254 M$), Mark Rothko (249 M$), Claude Monet (222 M$), le Chinois Qi Baishi (206 M$), Alberto Giacometti (205 M$), Zhang Daqian (193 M$) et Jeff Koons (149 M$).

L’année 2014 fut enfin celle d’un autre record saisissant : celui du nombre d’enchères millionnaires, 1.679, quatre fois plus qu’il y a 10 ans.

Luxe Revue

 

[ NEW YORK, 12 MAI 2015, LXRV – L’œuvre de Picasso intitulée « Les femmes d’Alger, Version O » a atteint les 179,3 millions de dollars (160,2 M€), montant historique jamais frappé pendant une vacation. L’enchère record a été remportée par téléphone en moins de 12 minutes pour le compte d’un client dont l’identité n’a pas été dévoilée. ]



Commenter cet article

(requis)

(requis)

2 commentaires pour “Histoire d’O : Picasso, Les femmes d’Alger et le marché de l’art”