(© alwaleed.com.sa)

Prince Al-Walid vend son A380 et monte à bord de 360Buy

PARIS, 16 FÉVRIER 2013, LXRV – Le prince Al-Walid Bin Talal Al Saud, quatorzième fortune mondiale, a vendu son super jumbo Airbus A380 avant même d’en prendre livraison. L’information a été rapportée le 14 février par l’agence Bloomberg citant comme source Shadi Sanbar, directeur financier de Kingdom Holding Company (KHC), la société d’investissement du milliardaire saoudien âgé de 57 ans. Le produit de la vente doit être réinjecté dans des investissements en Arabie Saoudite et dans tout le Moyen-Orient. Le montant de l’opération, menée au cours des quatre derniers mois, ainsi que l’identité de la personne morale ou physique ayant racheté l’avion surnommé « Flying Palace », reste strictement confidentiel.

Le quadri réacteur Rolls-Royce devait être livré en 2013. Le bon de commande du plus grand appareil commercial transformé en jet privé de luxe géant avait été signé en 2007 pour un montant estimé inférieur à 500 millions de dollars. Ce même montant avait été évoqué fin 2012 concernant un éventuel emprunt destiné à restructurer la dette de KHC actuellement engagé dans l’un des projets immobiliers les plus ambitieux de la planète : la construction à Jeddah de la Kingdom Tower, haute de un kilomètre. Le coût a été estimé à  4,6 milliards de riyal saoudiens (930 millions d’euros).

Selon des informations rapportées par le Wall Street Journal fin janvier 2013, douze très gros porteurs B787 du constructeur américain concurrent d’Airbus ont été commandés en version jet privé. Le premier d’entre eux sera livré cette année. Michael Dell, patron éponyme du groupe informatique, soixante-et-unième fortune mondiale estimée à 14,5 milliards de dollars par l’indice Bloomberg, a lui aussi récemment commandé un Boeing 787 Dreamliner via la société spécialisée dans le financement d’appareils, International Lease Finance Corp. Il devrait en prendre possession en 2014.

Toujours d’après le même indice, le prince Al-Walid est à la tête d’une fortune estimée à 28,9 milliards de dollars ayant enregistré depuis le mois d’avril 2012, via KHC qu’il contrôle à 95%, des gains de 8,5 milliards de dollars grâce à ses investissements dans des sociétés comme Apple, eBay, Citigroup, Eurodisney, News Corp, Time Warner ou encore Twitter.

Samedi 16 février, Kingdom Holding a indiqué depuis Riyad avoir pris une nouvelle participation stratégique dans le secteur de l’internet, à hauteur de 470 millions de riyals saoudiens (93 millions d’euros), dans le site de commerce en ligne chinois 360Buy Jingdong Inc. D’après le cabinet Bain & Company, le montant des transactions effectuées en ligne dans ce pays par les consommateurs pourrait atteindre les 180 milliards d’euros dès 2015.

Luxe Revue



Commenter cet article

(requis)

(requis)

5 commentaires pour “Prince Al-Walid vend son A380 et monte à bord de 360Buy”