À gauche, la composition diamantaire de 1970 d'une valeur de un million de dollars. À droite, sa réinterprétation de 2013 avec un demi milliard de dollars de pierres précieuses, parmi lesquelles des pièces de type IIa, les plus chimiquement pures et d'une extraordinaire transparence optique. (© Graff Diamonds Corporation 2013 / Photo 2K13 David Slijper)

Le roi des diamants fête ses soixante ans de règne

LONDRES, 08 OCTOBRE 2013, LXRV – Le joaillier britannique Graff Diamonds présente aujourd’hui une composition intitulée « Hair & Jewel » ou « coiffure et bijoux », d’un montant de 500 millions de dollars, en l’honneur des soixante ans de carrière de son fondateur, Laurence Graff, âgé de 75 ans. En 1970, celui que l’on surnommait déjà « le roi des diamants » avait présenté une composition similaire d’une valeur estimée à l’époque à un million de dollars. Celle de 2013 se compose de vingt-deux pièces rares, notamment la paire de boucle d’oreilles en forme de cœur « Graff Sweethearts » de 51,53 et 50,76 carats et d’autres œuvres réalisées à partir du Letšeng Star de 550 carats, le 14e diamant brut le plus grand jamais découvert.

En novembre 2010 à Genève, la maison Sotheby’s avait adjugé pour un montant record mondial de 45,4 millions de francs suisses (37 millions d’euros), le « Graff Pink », un magnifique diamant rose « fancy intense pink » de 24,78 carats. Le 13 novembre prochain, la même maison met aux enchères, toujours à Genève, un autre diamant rose hors norme faisant deux fois sa taille, le « Pink Star » de 59,6 carats d’une valeur estimée à plus de 60 millions de dollars. Hier, Sotheby’s a enregistré un nouveau record mondial lors de sa vente d’automne de haute joaillerie à Hong Kong, avec un diamant blanc ovale de 118,28 carats adjugé 30,6 millions de dollars US.

La demande asiatique pour les pierres précieuses connaît un engouement depuis plusieurs années avec l’émergence des nouvelles fortunes dans cette partie du monde. La maison familiale Graff, dirigée par le fils du fondateur, François, qui compte aujourd’hui 40 boutiques dans le monde, a repoussé l’an dernier un projet d’ouverture de son capital à la bourse de Hong Kong pour un montant de un milliard de dollars US.

Luxe Revue

 



Commenter cet article

(requis)

(requis)