Salué à Shanghai en janvier 2013 comme la « meilleure marque de bateau de luxe » lors de la neuvième édition des Hurun Best of the Best Awards, le chantier britannique lancera à la fin de l'année son plus gros bateau jamais construit, le Sunseeker 155 Yacht (47 mètres), commandé par l'ancien pilote de course et patron de l'écurie de formule 1 portant son nom, Eddie Jordan. (© Sunseeker 2013)

Sunseeker : un investisseur nommé Wanda

LONDRES, 10 JUIN 2013, LXRV – Sunseeker, premier chantier naval haut de gamme du Royaume-Uni qui emploie 2400 personnes à Poole dans le Dorset, détenu depuis 2010 par le fonds d’investissement irlandais FL Partners, est sur le point d’être racheté par le conglomérat chinois Dalian Wanda Group Corporation pour un montant de 300 millions de livres (353 millions d’euros). L’information diffusée jeudi 6 juin par le site internet du Financial Times a été confirmée le lendemain par l’agence de presse Reuters citant une source interne à l’entreprise britannique selon laquelle l’opération sera finalisée avant la fin de ce mois. La nouvelle confirme encore l’intérêt soutenu de certains opérateurs chinois pour les perspectives de croissance dans leurs eaux du secteur de la grande plaisance et des super et mega yachts. En 2011, l’entreprise étatique Shandong Heavy Industry prenait le contrôle du groupe italien Ferretti propriétaire des marques Bertram, Custom Line, CRN, Itama, Mochi Craft, Pershing et Riva.

D’après les informations du Financial Times, le groupe Wanda étudie aussi le rachat d’un hôtel de luxe à Londres. En mai 2012, il est devenu le premier exploitant mondial de complexes de cinéma après le rachat du groupe américain AMC Entertainment pour un montant de 3,1 milliards de dollars. Dans ce secteur, Wanda étudie actuellement d’autres opportunités sur le marché nord-américain et européen et n’exclue pas de racheter des réseaux de télévision à l’étranger. L’objectif de cette stratégie vise à se doter de ses propres canaux de distribution à l’international pour offrir aux productions culturelles chinoises en général et cinématographiques en particulier la plus large audience mondiale. D’après les estimations du groupe, le nombre d’entrées dans les salles de cinéma en Chine sera deux fois plus important qu’aux États-Unis en 2022.

« Fondé en 1988, le groupe Dalian Wanda Group est actif dans cinq secteurs d’activité, comprenant l’immobilier commercial, l’hôtellerie de luxe, le tourisme (notamment des centres baptisés « Wanda Tourism City » intégrant des parcs d’attractions pouvant héberger jusqu’à 50000 visiteurs), les industries culturelles (salles de spectacle et cinéma, production) et la distribution » indique le site internet du conglomérat qui annonce 48 milliards de dollars d’actifs et un revenu annuel de 23 milliards de dollars. La compagnie gère dans son pays 69 Wanda Plazas, 38 hôtels cinq étoiles, 6000 écrans de cinéma, 57 boutiques et 63 karaokés. L’objectif de chiffre d’affaires est fixé à 40,5 milliards de dollars pour l’année 2015. Le groupe indique qu’il va investir 20 milliards de dollars en moyenne par an dans son pays. L’objectif à l’international est de 30 milliards de dollars d’ici 2020, d’après les déclarations de son fondateur et président, Wang Jianlin.

Troisième fortune chinoise et 128e mondiale avec un patrimoine estimé à 8,6 milliards de dollars par le magazine américain Forbes, cinquième fortune chinoise et 72ème mondiale selon l’institut Hurun qui évalue son patrimoine à 12,5 milliards de dollars, ce patron autodidacte âgé de 59 ans s’est offert son premier bateau Sunseeker en 2010, un Predator 108 Special Edition, modèle visible dans le film de James Bond 007 « Casino Royale », indique le Financial Times qui précise : « Cet ancien militaire montre un penchant pour l’art traditionnel chinois, les jets privés et les costumes taillés en France où il étudie aussi des investissements. Il est déterminé à s’internationaliser le plus rapidement possible ».

Luxe Revue

 



Commenter cet article

(requis)

(requis)