LXRV PHOTOS SUV ULTRA LUXE PORSCHE CAYENNE TURBO S ET MERCEDES AMG GLE 63 COUPE 2015
Parmi les nouveaux SUV dévoilés à Détroit : le Porsche Cayenne Turbo S V8 de 570 ch et le Mercedes AMG GLE 63 Coupé V8 de 557 ch. Des super-cars en position surélevée et à transmission intégrale, vitrines d'un segment automobile enregistrant une croissance exceptionnelle. (© Porsche / Mercedes-Benz 2015)

SUV : les super-héros d’un luxe exponentiel

DÉTROIT, 15 JANVIER 2015, LXRV – Les taux de croissance enregistrés en 2014 par le secteur automobile luxe et premium sont sans doute l’illustration la plus évidente de l’augmentation rapide observée depuis quelques années du nombre d’individus fortunés et très fortunés mais aussi de leur rajeunissement. Les annonces lancées cette semaine depuis le salon automobile de Détroit aux États-Unis confirment que les constructeurs privilégient tous cette cible des baby-boomers et autres membres aisés des générations suivantes X ou Y en leur inventant de nouveaux jouets qui font rêver, puissants ou tout-terrain, de préférence les deux à la fois comme le SUV Bentley Bentayga qui sera commercialisé dans deux ans au prix de 180.000 euros.

Sur ce segment des SUV ultra luxe, on attend la décision finale de Rolls-Royce en 2015, ainsi que celle de Lamborghini à propos de son concept Urus doté de 600 ch sous le capot. Un projet existe également chez Aston Martin.

Maserati ouvrira le bal en 2015 avec son SUV Levante, ex Kubang. La marque au trident, propriété du groupe Fiat Chrysler Automobiles (FCA), affiche des résultats exponentiels depuis 2013 grâce à ses nouveaux modèles Quattroporte et Ghibli. Selon le communiqué diffusé cette semaine, la firme de Modène a vendu 36.500 voitures en 2014, résultat en hausse de +136% par rapport à 2013, 14.690 unités aux États-Unis (+110%), 9.400 (+148%) en Chine, 6.360 (+153%) en Europe, 4.000 (+206%) en Asie Pacifique hors Chine, 2.050 (+144%) au Moyen-Orient. Maserati a pour objectif de vendre 50.000 modèles par an en 2015, soit près de dix fois plus qu’en 2011 grâce au SUV Levante.

Depuis Détroit, Jaguar a également confirmé la mise en production d’un crossover familial et sportif à transmission intégrale baptisé F-Pace, version de série du concept C-X17. Attendu dans les concessions en 2016, ce modèle sera le premier SUV de la marque au félin qui fête ses 80 ans en 2015. En 2014, les ventes du groupe britannique Jaguar Land Rover, propriété de la multinationale indienne Tata Motors, ont enregistré une progression de +9% pour atteindre 462.678 véhicules, 381.108 pour Land/Range Rover (+9%) et 81.570 pour Jaguar (+6%). La Chine est le premier marché d’export, en hausse de +28% ou 122.010 véhicules vendus. Le groupe reconnaît avoir livré « plus de Range Rover, de Range Rover Sport et de Range Rover Evoque en 2014 que jamais auparavant grâce une demande soutenue ». Commentaire du directeur des opérations commerciales, Andy Goss : « Grâce aux 12 lancements de produits importants prévus en 2015 et à l’arrivée de la Jaguar XE et du Land Rover Discovery Sport, nous pensons dépasser les 500.000 ventes pour la première fois dans l’histoire de la société ».

La marque de luxe du groupe Toyota fondée il y a plus de 25 ans, Lexus, retrouve le niveau de ses ventes de 2007 avec des résultats en progression de +13,7% à 311.389 unités, plus de 100.000 exemplaires pour ses modèles SUV emblématiques RX. « Le marché très disputé des SUV est l’un des plus dynamiques. La croissance des ventes mondiales de ce type de véhicules a presque été multipliée par sept dans les sept dernières années et la barre du million d’unités par an devrait être franchie en 2015 » indique le dossier de presse de son dernier SUV NX lancé en 2014. À Détroit, Lexus joue aussi la carte de la puissance en dévoilant une hyper-berline quatre portes GS F dotée d’un V8 de 477 ch.

Les trois géants allemands BMW, Audi et Mercedes-Benz, sont bien évidemment présents sur tous les segments, leurs hauts de catalogue étant bien fournis en berlines, modèles GT et SUV.

BMW mène toujours la course avec 1,8 million (+9,5%) de véhicules vendus en 2014. Son SUV X5 de troisième génération se porte très bien, enregistrant des résultats en hausse de +37,4% à 147.381 exemplaires. Son petit frère X4 commercialisé depuis le mois de juillet a trouvé 21.688 acquéreurs. Les chiffres du X6 ne sont pas communiqués. On apprend en revanche que la nouvelle super-car hybride i8 a séduit 1.741 clients.

Audi voit ses SUV progresser de +15.8% à 507.000 unités sur un total de 1,7 million de voitures vendues (+10,5%), soit près de un client sur trois en position surélevée. Le Q5 est désormais le modèle le plus vendu de la gamme aux États-Unis avec 42.420 unités. La marque d’Ingolstadt présente à Détroit un nouveau Q7 de 2e génération allégé de 325 kg doté de moteurs V6 3.0 TDI (272 ch) ou TFSI (333 ch). Une version ultérieure e-tron quattro hybride rechargeable avec un moteur diesel de 258 ch (373 ch au total) verra aussi le jour en 2015 en attendant le petit dernier baptisé Q1 qui sera produit en 2016. En 2020, Audi estime que les SUV représenteront 35% de sa production totale.

Toujours à Détroit, le concept d’un SUV VW Cross Coupé GTE V6 hybride rechargeable de 360 ch a été dévoilé par la maison mère d’Audi comme « l’un des modèles les plus importants de la gamme Volkswagen depuis 50 ans ». Sa production en version sept places débutera fin 2016 aux États-Unis à l’usine VW de Chattanooga dans le Tennessee. En 2013, les ventes de son SUV Touareg étaient de 70.861 unités. Son dernier rapport annuel évoque la possibilité d’un grand SUV également destiné au marché américain.

Chez Mercedes, les SUV représentent presque un cinquième des ventes et le patron de la marque à l’étoile, Dieter Zetsche, promet de continuer à mener l’offensive sur ce marché qui va « croître deux fois plus vite aux États-Unis en 2015 et 2016 que la moyenne mondiale ». Une nouvelle gamme de modèles SUV GLE définis comme polyvalents est dévoilée en première mondiale, notamment dans une version sportive AMG GLE 63 Coupé 5,5 l V8 biturbo de 557 ch (une version S est prévue avec 585 ch). L’hypothèse d’une version ultra luxe sous la griffe Maybach n’est pas exclue. En 2014, Mercedes-Benz a enregistré des ventes globales en hausse de +12,9% à 1,6 million, +29,1% en Chine, désormais son deuxième marché à l’export devant l’Allemagne.

Dans la famille Porsche, qui a enregistré un nouveau résultat record de 189.850 voitures (+17%) vendues  en 2014, le nouveau Macan confirme l’engouement pour les SUV compacts sportifs avec 45.000 exemplaires écoulés dès sa première année de commercialisation. « Pour les trois quarts de cette clientèle, il s’agit de leur première Porsche » indique Bernhard Maier, membre du comité de direction responsable des ventes et du marketing. Le résultat des ventes de son grand frère, le Porche Cayenne de troisième génération, n’a en revanche pas été communiqué. Mais on peut facilement estimer qu’il est toujours le modèle le plus populaire de la famille : 81.000 exemplaires avaient été vendus en 2013, soit une Porsche sur deux. Avec l’arrivée du Macan, ce sont désormais deux Porsche sur trois qui sont des SUV. Un segment qui contribue à « créer des fondations économiques solides permettant d’investir dans de nouvelles générations de voitures de sport » reconnaissait l’an dernier le constructeur dont les modèles 911 s’écoulent à 30.000 unités par an. À Détroit, la firme de Zuffenhausen présente une nouvelle 911 Targa 4 GTS de 430 ch, offrant une vitesse de pointe supérieure à 300 km/h en mode transmission intégrale, ainsi qu’une version extrême Turbo S V8 de 570 ch du Cayenne. Vitesse maximale du 4×4 ultra luxe : 284 km/h.

Luxe Revue



Commenter cet article

(requis)

(requis)

Un commentaire pour “SUV : les super-héros d’un luxe exponentiel”