Une voile géante sortie de la Tamise où se reflètent, au fil de la journée, la rivière, le ciel, la ville... Les premières esquisses remontent à l'an 2000, griffonnées sur les serviettes en papier d'un restaurant de Berlin ! Après l'attentat contre les tours jumelles de New York, le projet a été parfois interprété comme l'une des premières réponses architecturales occidentales de l'après 11 septembre 2001. (© The View from The Shard)

The Shard s’ouvre au public londonien

LONDRES, 31 JANVIER 2013, LXRV – La tour la plus haute d’Europe de l’ouest, The Shard (l’éclat de verre), érigée dans la capitale du Royaume-Uni et officiellement inaugurée au mois de juillet dernier à l’occasion des Jeux olympiques, s’ouvre au public à partir du 1er février. Celui-ci aura accès aux étages d’observation 68 à 72 et à la plate-forme extérieure située à 244 mètres d’altitude. La vue aérienne est à 360 degrés : la Tour de Londres, Buckingham Palace, ressemblent à des décors de jouets. Par beau temps, la visibilité est de plusieurs dizaines de kilomètres.

Le nouveau phare londonien, qui compte un total de 95 étages (72 habitables), a été conçu par l’architecte italien Renzo Piano, à l’origine d’autres œuvres majeures comme le Centre Pompidou à Paris ou le gratte-ciel du New York Times à Manhattan. Il considère les villes comme de « grandes inventions humaines » mais parle de The Shard comme de son « bébé », évoque son âme qu’il a voulue poétique et non arrogante en dépit de son altitude culminant à 310 mètres. « Miroir à facettes tourné vers le ciel », sa flèche de verre et d’acier est « douce, intelligente, pétillante », dit-il. Cette nouvelle cathédrale urbaine, située sur la rive sud de la Tamise, ne fera de l’ombre qu’au fleuve et à des immeubles de bureaux.

Le projet, dont le coût estimé à 2,4 milliards de dollars a été financé à 95% par le Qatar, a été présenté par son promoteur, Irvine Sellar, comme celui de la « première véritable ville verticale », avec ses bureaux, une dizaine d’appartements, ses commerces, restaurants  et, bien sûr, un hôtel cinq étoiles et sa piscine avec vue panoramique depuis le 52ème étage… Les 185 chambres et 17 suites du Shangri-La « At The Shard » occupent les étages 34 à 52.

Luxe Revue

 



Commenter cet article

(requis)

(requis)