Le super-yacht Twizzle en mode course : 2000 mètres carrés de toile.
A la fois super-maxi, et palace flottant, ce voilier de très grande plaisance est un chef d’œuvre de style et de technologie, l'un des plus réussis depuis ces dernières années. La ligne de son rouf évoque les ailes d'un albatros planant au-dessus des vagues. Également navire explorateur, la hauteur de son mât principal a été conçue pour passer sous le pont des Amériques qui enjambe le canal de Panama. Les aménagements intérieurs sont signés Redman Whiteley Dixon, la décoration Todhunter Earle. (© Royal Huisman Shipyard BV)

Twizzle : fast et luxurious

PHUKET, 20 MARS 2013, LXRV – De l’envie de nouveaux horizons est né Twizzle, magnifique ketch de 189 pieds (57,5 mètres) conçu par les ingénieurs du cabinet britannique Dubois Naval Architects et construit par le chantier néerlandais Royal Huisman. Habitué à naviguer en Méditerranée, son couple de propriétaires souhaitait en effet explorer d’autres mers, sans savoir encore si ce serait à bord d’un voilier ou d’un motoryacht. La réponse est hybride : Twizzle offre tout le confort et le luxe d’un yacht moteur, avec le silence en plus et les performances d’un voilier de grande croisière, déjà éprouvées en régate, notamment à Antigua et Saint-Barth. Ligne minimaliste ultra contemporaine, cockpit sexy tout en blanc et verre fumé, terrasse lounge (fly-bridge) cosy, Twizzle est tout simplement « fast et luxurious ». « Un chronomètre suisse de 550 tonnes, entièrement fabriqué mains, bénéficiant d’un style et d’une finition exquises » renchérissent ses propriétaires.

Après sa saison 2012 passée à naviguer dans les eaux Caraïbes, Twizzle est basé cette année en Thaïlande prêt à embarquer de nouveaux clients au départ de Phuket. Les réservations sont gérées par l’un des spécialistes de la location de superyachts, Burgess. Pour Twizzle, compter deux-cents mille euros la semaine.

Luxe Revue



Commenter cet article

(requis)

(requis)